19/04/2013

lecture intéressante

 

Herman Vandormael, historien, a interviewé soixante enfants juifs de Belgique et des Pays-Bas qui, pendant des mois et des années de guerre, ont dû se cacher pour échapper à la terreur du régime nazi. Aujourd'hui seulement, plus de soixante ans après, ceux qui ne sont plus des enfants, parviennent doucement à s'exprimer sur leur expérience traumatisante et leurs jeunes années dans l'ombre. Alors que des milliers de juifs étaient déportés vers l'Est pour y mourir, ces enfants se cachaient dans des couvents, des internats ou chez de « simples » citoyens, qui ont mis leur propre vie en danger pour les sauver. Après la guerre, souvent, le plus dur arrivait : l'absence « temporaire » des parents, frères, soeurs, oncles, ... se révélait définitive. L'auteur a rassemblé ces derniers témoignages, illustrés par des documents inédits, et les a replacés dans le contexte historique de l'époque.

lecture

Les enfants cachés se souviennent

À propos de l’ouvrage

Herman Vandormael, historien, a interviewé soixante enfants juifs de Belgique et des Pays-Bas qui, pendant des mois et des années de guerre, ont dû se cacher pour échapper à la terreur du régime nazi. Aujourd'hui seulement, plus de soixante ans après, ceux qui ne sont plus des enfants, parviennent doucement à s'exprimer sur leur expérience traumatisante et leurs jeunes années dans l'ombre. Alors que des milliers de juifs étaient déportés vers l'Est pour y mourir, ces enfants se cachaient dans des couvents, des internats ou chez de « simples » citoyens, qui ont mis leur propre vie en danger pour les sauver. Après la guerre, souvent, le plus dur arrivait : l'absence « temporaire » des parents, frères, soeurs, oncles, ... se révélait définitive. L'auteur a rassemblé ces derniers témoignages, illustrés par des documents inédits, et les a replacés dans le contexte historique de l'époque.