14/12/2012

Sujet délicat : les camps d'internement en France

Pour comprendre la position du gouvernement français pendant la 2ème guerre mondiale, il faut d’abord se remettre dans un contexte historique antisémite mais aussi reprendre l’histoire des camps d’internement qui commence bien avant la république de Pétain.

Pour ce faire, je ne peux que vous conseiller de lire la thèse de Denis PESCHANSKI

Les camps français d’internement (1938-1946), UNIVERSITÉ PARIS 1 Panthéon-Sorbonne

http://histoire-sociale1.univ-paris1.fr/cherche/TheseComp...

je le cite donc :

« Février 1939 : le premier camp d'internement français ouvrait ses portes à

Rieucros, en Lozère. Mai 1946 : les derniers internés quittaient le camp des

Alliers, en Charente. Entre ces deux dates quelque  600 000 personnes furent

internées, pour un temps variable, dans quelque 200 camps, à la durée et au

statut variables. Ce qui frappe au premier abord c'est à la fois l'ampleur du

phénomène et sa durée, puisqu'il a concerné tous les départements sans

exception et qu'il a traversé trois régimes, la Troisième République finissante,

l'État français sous tutelle et la République renaissante. »

et parmi eux, beaucoup d’enfants juifs français ou non …

je me cantonnerai aux témoignages, et encore seulement après un grand tri, ce sujet est si vaste et difficile…

Les commentaires sont fermés.