03/12/2012

les enfants cachés en Belgique - La Reine Elisabeth

En juillet 1942, la Gestapo opéra les premières rafles dans les quartiers habités par les Juifs à Bruxelles et les emprisonna à Malines en vue d'une déportation vers l'Est. En août 1942, Sa Majesté la Reine Elisabeth reçut en audience l'Association des Juifs belges, sa Majesté leur assura qu'elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour arrêter les rafles et pour protéger les juifs belges de la déportation.

Et le 24 septembre 1942, à Bruxelles, le cardinal Van Roey, chef de l'Eglise catholique de Belgique, et la Reine Elisabeth intercédèrent auprès des autorités d'occupation allemand après l'arrestation de six membres importants de la Communauté Juive. Grâce à leur intervention, cinq d'entre eux furent relâchés.

Le Château de la Reine Elisabeth à jamoigne était un orphelinat pour les enfants des soldats belges, dirigé par Marie Taquet, femme d'un officier de l'armée de terre. En 1943, elle y accueillit 80 enfants juifs. Tous leurs noms furent modifiés pour avoir une consonance chrétienne et ils furent dispersés parmi les autres enfantsS sauvés..


 

 

Les commentaires sont fermés.