27/11/2012

quelques chiffres qui donnent le vertige

Ce blog ne se veut pas un blog d'écriture mais bien documentaire. J'espère pouvoir par ce blog, vous donner un maximum de pistes, de références, de films, de livres, de documentaires sur le sort des enfants.

Les sources disponibles facilement, pour le reste n'hésitez pas à me contacter

 

Voici quelques chiffres trouvés ça et là

source : http://paril.crdp.ac-caen.fr

Bilan chiffré

1 250 000

Sur les 4 918 enfants déportés de Belgique à Auschwitz, 53 revinrent.

Sur les 15 000 enfants qui passèrent par le camp de Theresienstadt (Terezin) dont les Nazis avaient fait un « ghetto montrable », une centaine survécurent.

Sur les 11 400 enfants déportés de France, seuls 200, des adolescents, rentrèrent.

Les chiffres, cette donnée triviale du monde comptable d'aujourd'hui et de la pensée d'administration, parlent d'eux-mêmes, même s'ils ne disent pas tout, même si, à ce stade statistique, ils ne disent rien de la vérité nue de l'épouvante.

Entre 5 100 000 et 5 800 000 Juifs disparurent en Europe durant la Shoah.

Parmi eux, environ 1.250.000 enfants furent assassinés sous toutes les formes possibles de cruautés ; soit 9 enfants sur 10.

À la chute du nazisme, il ne restait plus que 100 à 120 000 enfants survivants dans toute l'Europe soit entre 6 et 11 %, principalement en Europe Occidentale. Dans des régions entières de l'Europe centrale et orientale, il ne restait plus aucun enfant Juif vivant.

Pour ceux qui avaient survécu, un grand nombre d'entre eux orphelins, il leur fallait encore subir l'isolement « intérieur » de ceux qui n'arrivent pas à faire entendre leur « expérience », et essayer de vivre « normalement » une existence « privée de confiance dans le monde » (Jean Améry).

Gérard Rabinovitch

Centre de Recherche : Sens, Éthique, Société

Université Paris Descartes/CNRS

Les commentaires sont fermés.