24/11/2012

Pourquoi un blog sur les enfants dans l'enfer de la Shoah ?

 

Déjà parce que c’est un sujet qui me passionne depuis… depuis….bouh…plus de trente ans.

Et puis parce que j’ai eu la chance de participer à des séminaires organisés par le mémorial des enfants d’Izieu

 De visiter Prague et Terezin avec des enfants du ghetto devenus grands.

Que Birkenau m’a bouleversé… que l’histoire des  enfants de Bialystok m’a fait pleurer.

Car les enfants de Lidice, même si ils n’étaient pas juifs, me hantent encore.

Que Anne Frank, Peter Ginz et les autres, ont eu le courage d’écrire …

Que les enfants du ghetto de Varsovie se sont battus comme des hommes

Que je me suis penchée sur la vie des petits alsaciens qui changèrent de langue, certains de noms et qui durent participer aux jeunesses hitlérienne sous peine de représailles…

A tous ces enfants qui connurent l’horreur de la guerre, des camps, la faim, la soif mais aussi la séparation …

Parce que le gouvernement français de Philippe Petain décida d’arrêter AUSSI les enfants…

Pour tous les enfants qui vécurent  cachés dans des caves, dans des familles, sans nouvelles des leurs…

Et j’en oublie tant …

Ils ont fait face, et même parfois avec plus de courage que certains adultes  

Bref toutes ces choses qui font avancer la vie…

Sans vouloir plagier, je dirai qu’il faut pardonner mais ne pas oublier, même si le pardon est souvent impossible quand on parle des enfants…

Où simplement parce que si les enfants meurent, il n’y a aucun avenir…

Les commentaires sont fermés.